800 terroristes potentiels de plus en Europe, merci Washington (et Israël) !

23/07/2018

Bordel de... hein, vous avez compris.

Celle-là elle est belle.

 

En raison d'une opération supervisée par l'ONU s'il vous plaît, suite à une demande de Washington, 800 hommes des "Casques Blancs" ont été exfiltrés de Syrie par Israël.

 

 

Vous savez les Casques Blancs, ces hommes pures, de paix, d'amour et d'eau fraîche ? 

Que certains complotistes, tarés, marginaux, salauds soupçonnent (et ont même prouvé) d'avoir des liens avec des organisations terroristes.

 

Le but ? Vous l'avez deviné, rejoindre le territoire des pauvres dindes dociles et faiblardes: l'Europe (et le Canada).

 

Bah ouais pourquoi pas après tout, vu qu'ici personne ne réagit et qu'on doit accueillir toute la misère et toute la racaille du monde.

 

C'est une demande de Washington, alors pourquoi on ne les envoie pas aux USA ?

Pourquoi ils ne restent pas en Israël ?

Sont pas développés là-bas ? Peuvent pas assumer l’accueil de ces 800 anges parfaits ?

 

Et nos gouvernements à nous bah... ces malades ne disent rien, ne s'opposent pas, ils laissent faire... super merci les gars. Vive la République. 

 

Bref... info à lire dans l'article de Russia Today ci-dessous.

Source: Russia Today

 

 

Evacués par Israël, 800 Casques blancs vont rejoindre l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Canada

 

Exfiltrés de Syrie en Jordanie, des centaines de Casques blancs, organisation soupçonnée de liens avec des groupes terroristes, devraient être transférés vers des pays occidentaux. Supervisée par l'ONU, l'opération aurait été réclamée par Washington.

 

Environ 800 membres de l'organisation controversée des Casques blancs syriens, financée par les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, ont été évacués avec leur famille vers Israël puis transférés en Jordanie dans la nuit du 21 au 22 juillet, selon la radio de l'armée israélienne citée par l'AFP. De même source, l'opération a été effectuée sur demande de Washington et de plusieurs pays européens.

 

Les membres de cet organisme, qui se présente comme humanitaire mais est soupçonnée de proximité avec des groupes terroristes, notamment liés à al-Qaïda, ont dans un premier temps été exfiltrés du sud-ouest de la Syrie vers une base militaire de l'Etat hébreu, selon des correspondants du journal allemand Bild. L'opération a débuté au petit matin le 21 juillet puis s'est poursuivie jusque dans la nuit.

 

Le porte-parole du ministère jordanien des Affaires étrangères Mohammed al-Kayed a annoncé que les Casques blancs, actifs uniquement dans des zones sous contrôle des rebelles, seraient transférés en Allemagne, au Royaume-Uni et au Canada «en raison du risque pour [leur] vie» et «pour des raisons purement humanitaires». En juin, Amman, qui accueille déjà environ 1,3 million de réfugiés syriens avait en effet fait savoir qu'elle n'en accepterait pas plus, soulignant la nécessité d'une «solution politique».

 

Israël dit s'en tenir à la «non-intervention»... Vraiment ?

 

Tsahal a souligné dans un communiqué que cette opération ne traduisait pas un changement dans le refus d'Israël d'accueillir des réfugiés syriens sur son territoire. «Il s'agit d'un geste humanitaire exceptionnel. Israël maintient sa politique de non-intervention dans le conflit en Syrie et continue à considérer le régime syrien comme responsable de toutes les activités qui ont lieu sur le territoire syrien», peut-on lire dans le texte.

 

Pourtant, l'Etat hébreu avait déjà reconnu avoir fourni une aide humanitaire aux rebelles syriens, faisant notamment soigner plus d'un millier de combattants dans ses hôpitaux. Alors ministre de la Défense, Moshe Ya'alon avait affirmé que cette assistance avait été accordée à deux conditions : «Qu'ils ne s'approchent pas trop de la frontière, et qu'ils ne touchent pas aux Druzes.»

 

Au cours du conflit syrien, Israël a par ailleurs frappé à plusieurs reprises des positions militaires de l'armée arabe syrienne ou encore des convois d'armes présumés destinés au Hezbollah libanais, allié du gouvernement de Bachar el-Assad dans sa lutte contre Daesh.

 

En outre, Tel Aviv et Damas sont toujours officiellement en guerre, en raison de l'occupation illégale par Israël d'une partie du plateau du Golan situé à la frontière entre les deux pays, depuis 1967.

 

Une opération supervisée par l'ONU

 

Selon Mohammed al-Kayed, cité par le média jordanien Ammon News, les Syriens évacués seront confinés à une zone restreinte où ils resteront pour une durée maximale de trois mois avant d'être remis aux pays ayant accepté de les accueillir. L'opération a été décidée en concertation avec les Nations unies, selon l'agence de presse jordanienne Petra.

On ignore pour l'heure les modalités précises de répartition des membres des Casques blancs dans les trois pays occidentaux.

 

Lire tout ce merdier sur le site de Russia Today

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Chaînes YouTube JC2R
Réseaux & Dons JC2R
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Dernières News JC2R
Please reload

Livres JC2R
Bible Nouvel Ordre Mondial.jpg

Le recueil ultime des informations par JC2R. Ce livre regroupe toutes les informations qui ont servi à faire les vidéos JC2R (datant d'avant la sortie du livre) avec les sources.

Il s'agit de la façon la plus efficace d'avoir les informations par écrit, complétées par l'auteur même après publications des vidéos lorsque c'était nécessaire. 

C'est aussi un bon moyen de contourner la censure étant donné que nos vidéos sur YouTube sont régulièrement censurées. 

Please reload

livre tolerance city jérémy david roman société fiction avenir caricature anticipation roman

Tolerance City nous dépeint un monde où les libertés individuelles ont pris le dessus sur le bien commun.

Ce roman dystopique imagine d'une manière très caricaturale ce que pourrait être le monde de demain, si nous laissons les désirs les plus malsains de l'être humain prendre le contrôle de nos vies. À la lecture de ce livre, vous vous apercevrez avec stupeur que la réalité est en train de rattraper la fiction.

Please reload

Les Religions de Satan

11,50 €

Satan est le père du mensonge et comme chacun sait, le plus grand ennemi de Dieu. Après avoir été expulsé du Ciel pour avoir voulu prendre la place de Dieu, Satan pour se venger, va décider de s'en prendre aux hommes. Son plan maléfique consiste à empêcher les hommes d'adorer Dieu en inventant un nombre incalculable de faux dieux.

Please reload