Soutenir JC2R par don
  • Jérémy David - JC2R

Selon un "expert", les non-vaccinés méritent de crever



Pour fonctionner, une tyrannie a toujours besoin de collabos, de parfaits petits esclaves obéissants et autres crapules opportunistes prêts à commettre les pires atrocités pour se faire bien voir auprès de leurs maîtres.


Un « expert » dont les travaux sur la cybersécurité ont été cités par le NY Times et le Washington Post a annoncé sur Twitter que les personnes non vaccinées devraient se voir refuser les traitements hospitaliers qui leur sauveraient la vie parce qu’elles ne sont « pas aptes à vivre sur Terre ».


Chris Vickery, qui se décrit comme un « chasseur de failles dans les données », se vante également de la manière dont ses « découvertes ont contribué aux enquêtes menées par la FTC, le FBI, la SEC, les services secrets, le HHS, le SSCI, et bien d’autres encore ».


Au cours d’une diatribe déséquilibrée sur Twitter, Vickery a affirmé qu’une date limite du 1er décembre devrait être imposée aux personnes refusant de se faire vacciner avec le COVID-19.


« Fixez une date maintenant. Après cette date, aucun service hospitalier pour les personnes volontairement non vaccinées », a-t-il lancé.


« Ensuite, après la date choisie, toute personne choisissant de refuser le vaccin contre le covid-19 peut faire face seule aux conséquences de ce choix », a ajouté Vickery.





Après avoir affirmé qu’il n’y avait pas de raison « légitime » pour quiconque de refuser le vaccin, Vickery a terminé sa diatribe par un appel dément à ce que ces personnes se « séparent du monde des survivants ».


Lire la suite sur Aube Digitale...

204 vues0 commentaire