• Bill Pinpin - JC2R

Les dommages collatéraux du confinement



Le confinement de la population est une solution qui a été mise en avant par plusieurs gouvernements dans le monde afin de lutter contre "l'épidémie" de coronavirus.


Celui-ci est très contestable sur plusieurs points:


  • C'est une solution par défaut pour lutter contre une épidémie, elle est loin d'être la plus efficace

  • Cela a pour conséquence d'arrêter l'économie avec toutes les conséquences financières et sociales que cela comporte

  • Comme on va le voir dans les partages d'articles ci-dessous, cela a des dommages collatéraux pour la santé et mêmes des effets contre productifs concernant la lutte contre l'épidémie

Comme on l'a déjà évoqué dans nos vidéos et nous sommes loin d'être les seuls: le confinement est en fait le bouc émissaire, la fausse excuse pour justifier l'effondrement économique qui nous pendait au nez depuis plusieurs années.

On pourrait aussi dire que ce confinement est un formidable test à grande échelle de social engineering et de contrôle des masses.


Aussi, de ce désordre industriel, financier et social résultera encore plus de lois allant dans le sens de la mondialisation, de la destruction des nations, du matérialisme et de la surveillance de masse.

Nous avons détaillé et argumenté tout ça dans différents articles et vidéos. (et nous ne sommes pas les seuls)


Je vous partage donc deux articles ci-dessous.


L'un porte sur une étude espagnole montrant que les personnes confinées ont en fait été plus contaminées par le virus que les personnes non confinées.

L'autre porte sur des soignants californiens qui constatent un nombre élevé de tentatives de suicides avec l'équivalent d'un an de tentatives de suicides qui se sont produites en seulement 4 semaines de confinement.

Source - mediterranee-infection.com


EFFICACITÉ DU CONFINEMENT ET ÉTUDE DE PRÉVALENCE SÉROLOGIQUE EN ESPAGNE



Une étude a été menée par les autorités espagnoles sur 60 983 personnes, détectant les anticorps contre le COVID-19.


Un résultat en particulier a attiré notre attention : les travailleurs actifs ont été séparés en deux groupes :  les « travailleurs essentiels », n’étant donc pas confinés à la maison, comparés aux autres travailleurs actifs, confinés en Espagne. La différence est très intéressante : les personnes qui n’étaient pas confinées ont été moins infectées que les personnes confinées.


Ces données basées sur des études massives permettent de réfléchir sur l’importance du confinement à domicile qui, en Espagne, n’a pas fait la preuve de son efficacité, alors que la fermeture des lieux de rassemblement collectifs (stades, salles de concert, lieux de culte…) pendant ces périodes épidémiques est pleine de bon sens.


Ceci rejoint les données que nous avons à l’IHU, où seulement 3,5% du personnel, pourtant au contact permanent des malades, présente des anticorps témoins d’une infection, diagnostiquée ou non.


Source : Estudio nacional de sero–epidemiologia de la infecction por SARS-COV-2 en Espana. Informe preliminar 13 de mayo de 2020.



Source - covidinfos.net via abc7news.com


Nous avons vu l’équivalent « d’un an de tentatives de suicide au cours des quatre dernières semaines » s’alarment des soignants californiens



Le médecin Mike deBoisblanc et l’infirmière en traumatologie Kacey Hansen, tous deux du « John Muir Medical Center » en Californie, se sont alarmés dans les médias des conséquences du confinement sur la santé mentale, affirmant notamment sur la chaîne américaine ABC « Nous ne pouvons pas ignorer la hausse des suicides que nous constatons » et dénonçant des « chiffres sans précédent… » Extraits et vidéo.


« Les chiffres que nous avons sont sans précédent, nous n’avons jamais vu de tels chiffres en si peu de temps. Je veux dire que nous avons vu [l’équivalent] d’un an de tentatives de suicide au cours des quatre dernières semaines. »

« La santé mentale souffre en ce moment, et nous avons malheureusement les données pour le prouver… »


« Ce que j’ai vu récemment, je ne l’avais jamais vu avant. Je n’ai jamais vu autant de blessures intentionnelles […] Ils ont l’intention de mourir. Il arrive que les gens fassent ce que nous appelons un « geste », un appel au secours. Mais nous voyons en ce moment quelque chose de différent. C’est bouleversant. »


« La confinement a un prix, et je comprends pourquoi on a fait ce choix, mais ce prix est plus élevé que moi-même je ne l’aurais cru… »



patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk