• Jérémy David - JC2R

L’OMS et 23 chefs d’État (dont Macron) préparent l'instauration d'un gouvernement mondial


Une multitude de dirigeants mondiaux ont lancé un appel en faveur d’un traité pandémie mondiale, prétendument dans le but de prévenir de futures pandémies, de distribuer des vaccins et de mettre en œuvre une approche unilatérale de la gouvernance mondiale.


Le premier ministre britannique Boris Johnson, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, la chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ainsi que 20 autres dirigeants mondiaux, ont signé une lettre commune avec l’intention apparente de gagner le soutien populaire pour le plan mondialiste.


Dans le journal britannique The Telegraph, ainsi que dans d’autres publications telles que Le Monde en France, les dirigeants ont déclaré leur intention de « construire une architecture de santé internationale plus robuste qui protégera les générations futures ».


Qualifiant le COVID-19 de « plus grand défi pour la communauté mondiale depuis les années 1940 », les 24 dirigeants ont prédit qu’il « y aura d’autres pandémies et d’autres urgences sanitaires majeures ».


« Aucun gouvernement ou agence multilatérale ne peut à lui seul faire face à cette menace », ont-ils déclaré. « La question n’est pas de savoir si, mais quand. Ensemble, nous devons être mieux préparés pour prévoir, prévenir, détecter, évaluer et réagir efficacement aux pandémies de manière hautement coordonnée. La pandémie de Covid-19 a été un rappel brutal et douloureux que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité ».


Lire la suite sur Wikistrike...