• Jérémy David - JC2R

Découvertes de tunnels souterrains sous la pyramide de Teotihuacan


Cette information est à mettre en relation avec ma dernière vidéo où je parlais de la Grande Pyramide d'Egypte et de sa symbolique ésotérique. Tout comme cette Grande Pyramide, la pyramide de Teotihuacan était probablement un temple initiatique où les élites spirituelles recevaient de profondes connaissances métaphysiques. Cette initiation devait avoir lieu dans les souterrains de la pyramide.


Le site "Musée Canadien de l'Histoire", donne ci-dessous une description assez brève mais néanmoins très intéressante du temple-pyramide de la Méso-Amérique et de sa fonction religieuse, pour ne pas dire initiatique. Les symboles très importants de la montagne sacrée et de la caverne dont je vous ai parlé dans ma précédente vidéo sont également évoqués, ce qui prouve une fois de plus que les pyramides mésoaméricaines et égyptiennes sont liées à une même Tradition Primordiale qui se transmettait par une initiation secrète. Il est plus que probable que ces civilisations antiques soient les héritières d'une civilisation encore plus ancienne aujourd'hui disparue, sans doute l'Atlantide, qui mettait le symbole de la pyramide au centre de ses croyances sacrées.


"Le temple-pyramide


Les pyramides qui dominent les sites de ruines sont probablement l'élément visuel le plus connu de la Méso-Amérique. Les installations cérémoniales dans les villes mayas, c'est-à-dire les places, les pyramides et les palais, étaient conçues de façon à reproduire, à un niveau symbolique, le paysage sacré tel qu'il existait au moment de sa création par les dieux. Les pyramides à gradins tronquées représentaient les montagnes tandis que les temples qui les couronnaient symbolisaient les cavernes qui permettaient de pénétrer au cœur même des montagnes. Tant les pyramides que les temples étaient des lieux hautement sacrés. C'est depuis ces endroits que les rois, manifestation humaine de l'axe central reliant le Monde souterrain, le Monde moyen et le Monde céleste, usaient de transes et de rites pour accéder au monde surnaturel qui leur permettait de converser avec les dieux. Chaque fois qu'un rite était répété, l'énergie accumulée croissait, servant à rendre le temple-pyramide d'autant plus sacré. Les pyramides abritaient également les tombes royales.


Les temples-pyramides s'inscrivaient dans une longue tradition culturelle en Méso-Amérique. Déjà un millier d'années avant, les Olmèques érigeaient des montagnes artificielles. La forme a évolué de pierres et de terre que l'on entassait pour former des tas sur lesquels on aménageait une plate-forme destinée à recevoir un temple. Les Mayas ont innové en ajoutant à la pyramide et au temple des façades taillées et peintes qui exprimaient des messages politiques et religieux. En fait, ils recouvraient toute la pyramide de plâtre, puis ils peignaient le tout en rouge ou d'une autre couleur vive.


Les temples-pyramides avaient différentes formes structurelles : certains étaient hauts et à forte pente, d'autres étaient très larges, d'autres enfin étaient petits et bas. Le temple même n'était pas grand. Il s'agissait habituellement de deux ou trois pièces sombres dont l'une était le sanctuaire fermé où le roi exécutait les rites nécessaires. Le masque d'un monstre cosmique quelconque était reproduit sur la façade de certains temples. D'ailleurs, le mot maya qui désigne la porte du temple signifie littéralement «la bouche de la maison». Le temple-pyramide qui est érigé sur l'Esplanade devant le MCC n'est pas inspiré d'une structure authentique quelconque. Le monstre witz («montagne») dessiné sur l'arête de toit est un vautour."



Source : Anguille sous roche


Les archéologues mexicains ont confirmé, par des techniques non invasives, la découverte d’une grotte ainsi que d’une série de tunnels sous la pyramide de la Lune à Teotihuan. Cette ville est l’une des plus grandes villes préhispaniques fondées au Mexique central.


Une ancienne ville située dans la vallée du Mexique, construite par une civilisation inconnue il y a des milliers d’années, cache de nombreux secrets. L’ancienne ville de Teotihuacan est une véritable merveille de l’ingénierie ancienne et l’une des plus célèbres villes-pyramides construites en Méso-Amérique. Abritant trois grandes pyramides-temples, le nom de Teotihuacan vient du Nahuatl et peut être traduit par « lieu de naissance des dieux » ou « lieu où les dieux sont nés ».


Les archéologues ont récemment confirmé une découverte qui a eu lieu à Teotihuacan entre 2017 et 2018 : une cavité de 15 mètres de diamètre et un ou plusieurs tunnels sous ses fondations, d’environ huit mètres de profondeur. Le résultat de ses recherches a été publié dans le Journal of Archaeological : la pyramide de la Lune, haute de 43 mètres, est la deuxième plus grande de Teotihuacan, après celle du Soleil, qui a été construite à une hauteur de 65 mètres.


On pense que cette structure spectaculaire a été construite sur sept couches consécutives de pyramides entre 100 et 450 après J.-C. Bien que son but exact échappe aux experts, les chercheurs pensent que la pyramide et ses environs ont été utilisés à des fins cérémonielles et religieuses par ses constructeurs d’origine.


La pyramide de la Lune est également située dans l’un des espaces les plus importants de Teotihuacan et se dresse sur l’axe principal de la ville : la Calzada de Los Muertos, ou avenue des morts, l’une des parties les plus caractéristiques de Teotihuacan. Cette avenue massive relie les structures les plus importantes de la ville.


Les experts de l’INAH (Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique), en collaboration avec l’Institut de géophysique de l’UNAM (Université nationale autonome du Mexique), ont utilisé des techniques géophysiques non invasives (ANT et ERT) qui leur ont permis d’identifier un vide correspondant avec une grande cavité sous le bâtiment, ainsi que des tunnels d’accès. Ces études confirment que les anciens habitants de Teotihuacan ont reproduit le même schéma de tunnels, dont le but était d’imiter le monde souterrain, dans tous ses grands monuments, tels que les pyramides du Soleil et le temple de Quetzalcoatl ou du Serpent à plumes, où les chercheurs ont déjà découvert des grottes et des tunnels dans le passé.


Bien que le but des pyramides continue d’échapper aux experts, il en va de même pour le but exact des tunnels souterrains, bien que les chercheurs pensent que la civilisation ancienne utilisait le monde souterrain pour des cérémonies religieuses liées à l’au-delà, à la fertilité et à la création.


Cependant, contrairement aux grottes artificielles sous la pyramide du Soleil, les chercheurs pensent que la grotte sous la pyramide de la Lune s’est formée naturellement et est devenue un point de convergence pour les premiers habitants de la région, et a même influencé la planification initiale de la ville.


« L’impact historique de cette découverte ouvre la discussion sur la signification symbolique de cette pyramide et les origines de l’urbanisme de Teotihuacan », concluent les auteurs de l’étude.




patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk