• Bill Pinpin - JC2R

COVID19: ce professeur dénonce une dérive médiatique et une campagne de peur



Et oui, il n'y a pas que Raoult dans la vie !

Après Michael Levitt, dont j'ai fait un article plus tôt dans la semaine, c'est un autre professeur qui vient dénoncer le traitement de cette "épidémie" de coronavirus.


Michel Chossudovsky, professeur émérite d’économie à l’Université d’Ottawa, fondateur et directeur du Centre de recherche sur la mondialisation de Montréal et rédacteur en chef de Global Research dénonce le traitement médiatique lié à "l'épidémie" de coronavirus dans le monde.


Il parle de guerre économique soutenue par la peur et l’intimidation qui aura de lourdes conséquences. On pense notamment à de graves conséquences économiques et sociales.


De plus en plus de professeurs ou de médecins commencent à remettre en cause l'exagération faîte dans le traitement médiatique et sanitaire de cette "épidémie".

Leurs témoignages s'ajoutent à ceux qui dénonçaient déjà depuis plusieurs semaines la tromperie sur les chiffres de décès et la dangerosité du virus.


Source - covidinfos.net via globalresearch.ca


Le professeur Michel Chossudovsky dénonce une « dérive médiatique » et une « campagne de peur »



« Ne vous laissez pas tromper par cette campagne de peur ». Michel Chossudovsky est un auteur primé, professeur émérite d’économie à l’Université d’Ottawa, fondateur et directeur du Centre de recherche sur la mondialisation (CRG) de Montréal, rédacteur en chef de Global Research.


Il nous présente ici les méfaits des dérives médiatiques et « ce qui est réellement en jeu : […] une « guerre économique » soutenue par la peur et l’intimidation, avec des conséquences dévastatrices. Cette crise est sans précédent dans l’histoire du monde, [elle] déstabilise et détruit la vie des gens dans le monde. C’est une ‘guerre contre l’humanité’. »


Pour Chossudovsky, cette pandémie a pour origine « une ineptie », en effet, « l’urgence sanitaire mondiale de l’OMS a été déclarée le 30 janvier, alors qu’il y avait 150 cas confirmés à l’extérieur de la Chine. Comment peut-on décemment déclarer une crise sanitaire avec 150 personnes infectées ? Sur quelles données se sont basées les représentants de l’OMS pour déclarer un état d’urgence mondial pour une épidémie de coronavirus. Est-ce qu’ils savent seulement que les coronavirus se retrouvent dans 7 à 15% des maladies respiratoires aigûes à chaque vague de grippe saisonnière ? »


« Exposer les populations à de telles mesures économiques et sociales aura des effets secondaires sans commune mesure, alors que les données collectées par le New England Journal of Medicine (NEJM), confirment que COVID-19 s’apparente à la grippe saisonnière et à la pneumonie[…]. Si c’est cette information là qui avait fait les gros titres, il n’y aurait eu ni peur ni panique. »


« On retiendra d’ailleurs que la grippe – qui n’a jamais fait l’objet d’une mise en quarantaine mondiale – apparaît d’après les données enregistrées sur la mortalité comme «plus dangereuse» que COVID-19 selon les chiffres transmis par l’OMS. »


Cet article est un résumé, voir l'article original (en anglais) très complet et en entier sur globalresearch.ca

  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
patreon-logo1.png
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © 2016 - 2020 - JC2R Officiel

  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk