• Mameeen - JC2R

Interdictions de manifs: la dictature en marche, énième épisode.


Qu'est ce qu'ils sont mauvais... mon Dieu ! Bordel ! Mais qu'est ce qu'ils sont mauvais ! Du moins... en apparence.

En effet suite aux violences qui se répètent chaque samedi, nos merveilleux dirigeants (enfin leurs marionnettes) que ce sont Philippe et Castaner ont annoncé, entre autres, vouloir interdire les manifestations quand des ultras sont signalés présents.

Je disais qu'ils sont mauvais parce que ça sent carrément l'entourloupe leur truc et que c'est voyant.

Et oui, car les black bloc et autres dégénérés violents, principalement d'extrême gauche, font laaaargement le jeu du gouvernement d'ailleurs renseignez-vous sur leurs financements et pourquoi ceux si ne sont pas bloqués et ces groupes dissous.

Comme par hasard ils sont présents et foutent le bordel chaque samedi... Ô Grand désespoir du gouvernement... mon cul ouais ! Ils servent largement de prétexte à cette dictature qui se met en place.

Un peu comme le terrorisme: oh bah mince y'a des méchants partout, il faut donc beaucoup plus surveiller les gens sur internet et restreindre quelques libertés... si si c'est pour vous protéger honnêtes citoyens de la république.

Car ça commence par ça: une loi anti-casseur, des interdictions quand des "ultras" sont là etc... et en quelques mois ou années ça se finit par une quasi complète interdiction de manifester.

On voit leurs coups venir à des km, mais bon... les moutons consomment encore un peu, regardent leur TV réalité et leurs matches du PSG. Sont contents.

Aller j'arrête mon bla bla et je vous laisse avec l'article de Russia Today ci-dessous qui traite plus en détail de cette annonce.

Source - Russia Today

Gilets jaunes : le préfet limogé, des manifestations interdites, annonce Edouard Philippe

Dans un discours ce 18 mars, deux jours après un acte 18 des Gilets jaunes émaillé de violences aux Champs-Elysées à Paris, le Premier ministre a annoncé le remplacement du préfet de Paris et plus de fermeté dans la «doctrine de maintien de l'ordre».

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 18 mars plusieurs mesures de fermeté et le remplacement du préfet de police de Paris, après un acte 18 des Gilets jaunes émaillé de violences dans la capitale.

Le préfet Michel Delpuech, 66 ans, avait été fragilisé par l'affaire Benalla et les polémiques à répétition sur la gestion de l'ordre public dans la capitale. Il sera remplacé par Didier Lallement, actuel préfet de Nouvelle Aquitaine.

«Nous allons renforcer la fermeté de notre doctrine de maintien de l'ordre, a par ailleurs annoncé Edouard Philippe. Le chef du gouvernement a pointé du doigt dans son allocution les «consignes inappropriées» passées «pour réduire l'usage» du lanceur de balles de défense (LBD) lors de la journée du 16 mars.

Manifestations interdites en cas de présence d'«éléments ultras»

Les manifestations des Gilets jaunes seront interdites dans plusieurs quartiers de France, dont les Champs-Elysées, particulièrement dégradés lors de l'acte 18, si des «éléments ultras» sont présents, a annoncé le Premier ministre.

«Nous interdirons les manifestations se revendiquant des gilets jaunes dans les quartiers qui ont été les plus touchés dès lors que nous aurons connaissance de la présence d'éléments "ultras" et de leur volonté de casser. Je pense bien évidemment aux Champs-Élysées à Paris, à la place Pey-Berland à Bordeaux, à la place du Capitole à Toulouse», a-t-il précisé.

135 euros d'amende

Le Premier ministre a par ailleurs dit avoir demandé à la Garde des Sceaux Nicole Belloubet «d'augmenter très nettement le montant de la contravention en cas de participation à une manifestation interdite». L'amende passerait donc selon Matignon de 38 à 135 euros.

Ce 18 mars, le Premier ministre Edouard Philippe était reçu par le président de la République au Palais de l'Elysée, en compagnie du duo de Beauvau, Christophe Castaner et Laurent Nunez, ainsi que le garde des Sceaux, Nicole Belloubet. Motif : les «dysfonctionnements», reconnus par Beauvau et Matignon, dans le maintien de l'ordre après l'acte 18 des Gilets jaunes au cours duquel l'avenue des Champs-Elysées à Paris a subi des dégradations conséquentes.

Voir l'article sur le site de Russia Today

#loiantimanifestation #manifestation #liberté #interdire #dictature #liberticide #gouvernementMacron #EdouardPhilippe #Castaner #giletsjaunes #blackblocs #extrêmegauche #loianticasseurs #RussiaToday

patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk