• Mameeen - JC2R

La censure du web continue dans l'ignorance totale des moutons.


Saluuuuut ! C'est Mameeen ! Ça fesait un bail !

Bon alors pour mon premier article depuis des lustres (bordel, heureusement qu'on est plusieurs dans l'équipe parce qu'avec moi y'aurait pas beaucoup de contenu...), j'aimerai vous partager un article de fr.sott.net

Cet article parle de la censure du web qui continue son petit bonhomme de chemin dans l'indifférence générale.

Enfin pardon, dans l'ignorance totale de la majorité du peuple, les gros moutons de service.

Heureusement que des gens à peu près informés en parlent, nous-mêmes à JC2R avons fait plusieurs articles à ce sujet.

Donc dans l'article que je partage, le journaliste nous fait remarquer qu'en terme de censure (qui s'amplifie), Facebook et Twitter savent faire preuve d'une parfaite organisation et coordination en censurant quasiment en même temps plusieurs médias alternatifs.

Une grosse vague de censure a eu lieu ces derniers temps et ces enfoirés de grandes plateformes sociales sont bien plus stratèges qu'on ne le pense. Ca et nos chers hommes politiques honnêtes, valeureux et servant les intérêts du peuple qui continuent de faire passer leurs lois de plus en plus liberticides.

Adolf et son pote Goebbels à côté ce sont des petites tapettes. Lisez plutôt.

Source - fr.sott.net | Article original: caitlinjohnstone.com

La censure sur Internet vient de faire un bond en avant sans précédent, et presque personne n'a remarqué

Alors que la plupart des médias indépendants se concentraient sur la façon dont les gens parlent de Kanye West et de la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, une escalade sans précédent de la censure sur Internet a eu lieu qui menace tout ce qui nous tient tous à cœur. On y a accordé peu d'attention, et c'est inquiétant.

Après une purge massive de centaines de pages politiquement orientées et de comptes personnels pour "comportement non authentique", Facebook a reçu à juste titre de nombreuses critiques pour la justification nébuleuse et vivement contestée de cette action. Ce qui a reçu relativement peu d'attention, c'est la mesure beaucoup plus inquiétante qui a été prise par la suite : quelques heures après avoir été purgés de Facebook, de nombreux sites de médias alternatifs anti-établissement ont également vu leur compte également complètement supprimée de Twitter. Au moment d'écrire ces lignes, je connais trois grands médias alternatifs qui ont été expulsés des deux plates-formes presque en même temps : Anti-Media, the Free Thought Project et Police the Police, qui avaient tous des millions d'abonnés sur Facebook. Le rédacteur en chef d'Anti-Media et son directeur de la création ont également été interdits par Twitter, et sont aussi empêchés d'avoir de nouveaux comptes sur ce site. "Malheureusement, j'ai toujours pensé que le jour viendrait où les médias alternatifs seraient éliminés des principaux sites de médias sociaux", m'a déclaré S.M. Gibson, Chief Creative Officer d'Anti-Media, dans un communiqué. "C'est pour cela que je me suis préparé en ayant des comptes de secours il y a des années. Le fait que ces comptes, ainsi que 3 comptes d'individus associés à Anti-Media ont été interdits sans avertissement et sans aucune raison offerte par l'une ou l'autre plateforme me fait croire que cette purge a certainement été orchestrée par quelqu'un. Je n'ai aucune idée de qui il s'agit, mais cette attaque contre l'information était beaucoup plus concise et méthodique pour faire taire la vérité que la plupart des gens ne le réalisent ou que ce qui est rapporté."

Il est maintenant clair qu'il y a (A) un certain degré de communication/coordination entre Twitter et Facebook au sujet de leurs pratiques de censure respectives, ou (B) de l'information donnée à Twitter et Facebook par une autre partie concernant les cibles de la censure. Quoi qu'il en soit, cela signifie qu'il y a maintenant un mécanisme en place pour articuler la censure des voix dissidentes sur de multiples plateformes. Nous commençons à voir de plus petits médias alternatifs anti-établissement coupés de leurs auditoires par le même genre de silence coordonné sur différentes plateformes que ce que nous avons vu pour la première fois avec Alex Jones en août. Il s'agit d'une menace à peu près aussi grave que tout ce que vous pouvez imaginer pour notre capacité de créer des réseaux et de partager de l'information entre nous. Si les nouveaux médias commencent à faire taire les voix dissidentes à l'unisson, cela signifie que nous pouvons voir des médias alternatifs entiers pas seulement réduits en partie au silence mais en fait complètement, leur capacité à élargir leur audience et à diffuser des informations dans les zones très peuplées de l'Internet étant complètement entravée. C'est énorme, c'est dangereux et c'est trop peu signalé. Lorsque j'ai été renvoyé de Twitter en août pour avoir "abusé" John McCain, il y a eu un tollé d'indignation sur Twitter, et mon compte a été rapidement restauré avec des excuses. Et j'en suis vraiment reconnaissante, mais le phénomène de multiples médias alternatifs de haut niveau, soudainement réduits au silence à l'unisson par les deux plus grandes plateformes de médias sociaux, devrait susciter plus d'indignation que celle d'un blogueur australien énervé qui perd son compte Twitter, pas moins d'indignation. Cela devrait faire la une des médias alternatifs, car cela nous concerne tous.

[...]

Ca continue donc découvrir la suite et plus d'infos sur fr.sott.net

#censure #propagande #médiascorrompus #médiasalternatifs #médiaslibres #réseauxsociaux #contrôledesmasses #loifakenews #frsottnet #Facebook #Twitter

patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk