• Bill Pinpin - JC2R

Migrants illégaux: un magistrat italien accuse les ONG de faire du trafic


... et il qualifie ces ONG d'être des organisations criminelles.

Ce n'est évidemment pas le seul à dire ça, il existe pléthore de preuves à ce sujet.

Vous vous doutez bien que ces flux n'ont rien de naturels et qu'il y a bien des gens qui organisent tout ça.

Ces associations sont d'ailleurs financées, entre autres, par le 5 étoiles Soros.

Mais chuuuuut, n'en parlons pas, sinon fake news, censure, racisme, nazisme, etc, etc...

Source: Russia Today

Migrants : les ONG alimentent un système de «trafiquants et de criminels» selon un magistrat italien

Carmelo Zuccao, procureur de Catane, estime que les ONG secourant des migrants en Méditerranée font partie d'un «système profondément erroné qui confie les portes d'accès à l'Europe à des trafiquants et à des criminels sans scrupules».

Alors que l'Italie vient d'interdire à deux navires transportant des migrants d’accoster en Italie, le rôle des ONG qui secourent les clandestins en mer et leurs liens avec les passeurs est une fois de plus pointé du doigt en Italie. Le procureur de la ville de Catane, en Sicile, Carmelo Zuccao, a déclaré le 16 juin que ces associations faisaient selon lui «partie d'un système profondément erroné qui confie les portes d'accès à l'Europe à des trafiquants et à des criminels sans scrupules».

Selon le magistrat spécialisé dans les questions liées à l'immigration clandestine qui s'exprimait lors d'un congrès se tenant dans sa ville, la démarche des ONG «ne correspond ni au sens d'humanité, ni de solidarité» dont elles se prévalent.

Carmelo Zuccaro a multiplié les déclarations fracassantes contre les ONG de secours en mer, assurant avoir «des preuves» de contacts entre celles-ci et des passeurs. Les associations en question avaient vivement démenti, s'insurgeant contre ces accusations. Elles avaient assuré se limiter à un rôle purement humanitaire, dans l'unique but de sauver des vies humaines.

Mais plusieurs épisodes sont venus confirmer que la limite entre opération de sauvetage et transport organisé est parfois ténue. En mars dernier, la justice italienne a par exemple placé sous séquestre l'Open Arms, le navire de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui avait secouru plus de 5 000 migrants depuis l'année 2017. L'ONG et trois de ses responsables ont fait l'objet d'une enquête pour association de malfaiteurs en vue de favoriser l'immigration clandestine.

Lire tout ça sur le site de Russia Today

#migrantsitalie #immigration #fluxmigratoires #crisemigratoire #migrants #migrantseurope #ONG #trafic #Soros #Italie #corruption #carmelozuccao #RussiaToday

  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
patreon-logo1.png