• Jérémy David - JC2R

Irruption des Femen au Vatican contre «l’oppression des institutions religieuses»


Ces dégénérées s'en sont pris une fois de plus aux chrétiens et tout particulièrement à l'Eglise Catholique pour faire parler d'elles. D'ailleurs si elles n'étaient pas financées par des satanistes milliardaires comme George Soros, elles n'existeraient plus. La majorité des gens n'en ont rien à foutre de ce qu'elles sont et ce qu'elles représentent, elles n’intéressent plus que les bobos gauchistes écervelés et les médias corrompus au service des élites mondialistes.

Alors pour faire parler d'elles de temps en temps elles blasphèment en se foutant à poil dans une église... C'est vrai que c'est très courageux en plus de s'en prendre aux catholiques qui sont de plus en plus isolés en France et en occident. La communauté chrétienne est même la plus persécutée à travers le monde, d'ailleurs un bon nombre de chrétiennes sont réduites en esclavage à cause de leur foi, certaines deviennent même des esclaves sexuelles... mais ça les femens s'en foutent, ce n'est pas leur combat, ce qui compte avant-tout c'est de taper sur la minorité chrétienne catholique.

Si Jeanne D'Arc était encore en vie, elles les auraient durement corrigées avec le plat de son épée, car c'est comme cela que l'héroïne de la nation française traitait les femmes qui n'avaient aucun respect pour elles-mêmes, comme ces femens. Une fois son épée s'est même brisée sur le dos d'une femen de l'époque, une prostituée qui traînait près de ses hommes... On peut dire qu'elle n'y allait pas de main morte avec les femmes de petite vertu. Car oui se montrer seins nus comme ça à la vue de tous ça ne donne pas une bonne image de la femme.

Pour les chrétiens la femme est avant-tout une mère de famille qui aime son mari et ses enfants. La femme chrétienne est respectable, elle ne se donne pas au premier venu et ne montre pas ses fesses à tout le monde... Elle est un exemple pour ses enfants et une fierté pour son mari. Son amour et sa tendresse se complètent avec la force virile de l'homme qui souvent se sacrifie pour sa famille.

Cette complémentarité entre l'homme et la femme, c'est peut-être ça qui dérange le plus ces féministes dégénérées qui veulent faire de la femme une ennemie pour l"homme. L'harmonie du couple chrétien s’oppose tout naturellement au désordre de cette société humaniste . Ce monde moderne transforme les hommes en pervers et les femmes en objets sexuels, il suffit de voir certains clips de musiques ou encore les pubs pour lingerie pour s'en convaincre. Cette femme "libre" tant vantée par les femens est en fait devenue l'esclave de cette société de consommation, qui l'oblige à travailler pour qu'elle puisse payer des factures qui au final enrichissent ceux qui sont à l'origine de ce désordre : nos élites mondialistes apatrides. Combien d'enfants de nos jours manquent d'amour car leur mères sont absentes à cause de leur travail ? Au final ces enfants se retrouvent dans les mains de la dés-éducation nationale qui les pervertit de plus en plus avec les cours d'éducation sexuelle rendus obligatoires.

La "liberté" des femmes modernes n'existe que pour détruire la famille traditionnelle ainsi que nos valeurs chrétiennes qui faisaient autrefois la grandeur de la France. L'avortement, qui tue des millions d'enfants chaque année à travers le monde est le meilleur exemple parmi toutes les atrocités que ce monde sans Dieu peut produire. Seigneur sauve nous...

Source : RT France

Trois militantes Femen se sont introduites dans la crèche devant la Basilique Saint-Pierre pour s'emparer du mannequin représentant l'enfant Jésus et proclamer que «Dieu est une femme». Elles entendaient ainsi figurer «une Marie libre et moderne».

Les festivités de la Nativité ont été perturbées les 24 et 25 décembre au Vatican : en plein office du pape François à la Basilique Saint-Pierre, des militantes Femen se sont introduites jusqu'à la crèche figurant la naissance de l'enfant Jésus «pour s'insurger contre les violences perpétrées par les institutions religieuses à l'égard des femmes», selon une déclaration de Inna Chevtchenko, une des figures phares du mouvement.

Lors de cette action intitulée «Mary breaks the silence» (Marie brise le silence), trois militantes seins nus ont tenté tour à tour de s'introduire dans la crèche et l'une d'entre elle s'est emparée du mannequin représentant le Christ enfant.

Chacune arborait des messages sur la peau : «God is a woman», c'est-à-dire «Dieu est une femme», ainsi qu'un rappel du hashtag «#metoo» (lancé pendant l'affaire des accusations d'agressions sexuelles du producteur de cinéma hollywoodien Harvey Weinstein) et la mention «assaulted by church» («agressée par l'Eglise»).

Deux d'entre elles arboraient également un voile blanc et une cape bleue rappelant la Vierge Marie. Une manière, selon elles, de représenter «une Marie libre et moderne».

La militante Inna Shevchenko a appelé de ses vœux une poursuite de la lutte féministe dans un tweet : «Ne laissons pas cet élan de #metoo retomber comme un soufflet et dénonçons ensemble l’oppression des institutions religieuses sur le corps, l’esprit et la voix des femmes.»

Dans le communiqué publié sur Twitter par Inna Chevtchenko, le groupe féministe exhorte également le gouvernement d'Emmanuel Macron à ne pas céder «aux pressions des lobbys religieux» et à honorer ses engagements de campagne sur la légalisation de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes homosexuelles.

#femens #Eglise #catholique #féminisme #perversiondelasociété #perversiondesenfants #innashevchenko #basiliqueSaintPierre #godiswoman #nouvelordremondial #avortement #inversiondesvaleurs #crèchedenoël

patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk