• une image

Spectacle qui blasphème contre le Christ, encore un...


C'est nul, sale, et en plus ça blasphème contre le Seigneur... Encore un exemple de la dégénérescence de ce monde moderne. Puis comme par hasard c'est toujours Jésus-Christ que ces tarés attaquent mais jamais Allah ou Bouddha par exemple.

Source : Breizh Info

21/11/2016- 05H00 Lorient (Breizh-info.com) – Une sortie scolaire (dans le cadre de la préparation au baccalauréat) qui ne passe pas chez certains parents d’élèves du Morbihan (notamment ceux du lycée Jeanne d’Arc de Pontivy). Jeudi 17 et vendredi 18 novembre, plusieurs lycées du département ont ainsi envoyé leurs élèves de terminale assister à la représentation de la pièce « Les Armoires normandes » interprétée par la « troupe » d’«Art» Contemporain « Les Chiens de Navarre ».

Voici comment le théâtre de Lorient présente la pièce : Tout commence avec un Christ – sanguinolent cela va de soi – qui a le vertige sur sa croix et prend la pose comme dans les tableaux de grands maîtres. Tout s’achève sur un sirtaki de deux grandes bêtes à poil long au beau milieu d’une dune de sable. Les Chiens de Navarre sont de retour et s’attaquent cette fois-ci à l’amour. Comme d’habitude, tout s’enchaîne sans continuité narrative et avec l’esprit fellinien. Un célibataire qui voudrait être heureux, des couples interviewés façon télé réalité, une rencontre, un mariage… Les Chiens rient de l’amour et de ses compromissions dans un spectacle qui varie les dispositifs scéniques. Inventifs, transgressifs, corrosifs, Les Chiens ont procédé comme d’habitude par improvisations au plateau pour créer un spectacle hilarant – c’est sûr – qui nous laisse aussi démunis qu’attendris face à nos faiblesses.

La pièce débute par une scène où l’on voit Jésus Christ, ensanglanté, sur sa croix, expliquer qu’attendre 2000 ans comme cela, c’est chiant. « Ça fait deux mille ans que ça dure, c’est pas toujours marrant je vous le dis, et tout ce sang, ça colle ! » explique l’acteur.

La suite est un enchaînement de scènes vulgaires, sur le thème de l’amour et des relations de couples adultes, c’est à dire à mille lieux des préoccupations de lycéens de 16 à 18 ans. Voici comment Le Point décrit la troupe « Les Chiens de Navarre » : « Sur les tendances à la mode, les faussetés de comportement, les trucs qui tournent rond avec des roues carrées. Ils causent de tout, aucun respect pour rien, dégueulent et pètent en scène, se touchent le zizi, se roulent dans la boue, s’en prennent aux spectateurs.».

Lire la suite sur Breizh Info...

#blasphème #JésusChrist #jésus #spectacle #satanisme #monde #débauche #moche #sale

patreon-logo1.png
tipeee_logo2.png
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk
Réseaux et Dons JC2R

Copyright © JC2R Officiel - Depuis 2016

  • tipeee_logo2
  • Page dons Patreon JC2R Officiel
  • youtube
  • facebook
  • twitter
  • instagram
  • vk